Actualités

ORALTO distibue toute la gamme des produits de la marque italienne Kristalia.

Le designer Kensaku Oshiro, déjà créateur des tables iconiques Holo et Holo Pillar, vient de concevoir une collection de sièges inspirée de l’esthétique et de l’ébénisterie japonaises. La chaise et le fauteuil sont caractérisés par un dossier aux lignes organiques qui repose délicatement sur le cadre, comme le ferait une libellule — Tonbo, en japonais. Cet effet délicat est créé par les jonctions arrondies. Le cadre est en bois de frêne massif, l’assise est rembourrée et recouverte de tissu ou de cuir.

Un produit de très haute qualité et de toute beauté ! #design #qualite #kristalia #chaise #luxe #madeinitaly #oralto


Zoom sur...

La lampe Snoopy de la marque italienne Flos associe une base en marbre blanc à un abat-jour en métal émaillé et un disque en verre épais qui diffuse une lumière douce. Cette lampe de table à la fois élégante et joviale a été nommée en l'honneur du chien Snoopy des Peanuts avec une silhouette caractéristique ressemblant à celle d'un beagle.

Les architectes italiens Achille et Pier Giacomo Castiglioni ont conçu la lampe Snoopy en 1967 et Flos a mis à jour la lampe avec un variateur moderne à capteur tactile. Un Must Have indémodable !


A propos de Philippe Starck

Philippe Starck est né à Paris en 1949. Il est étudiant à la célèbre école Camondo à Paris. Son père était ingénieur aéronautique et l'observation précice des tables à dessins de son père le prédispose à sa future carrière. Lors de son passage à Camondo, le jeune homme se montre peu assidu, mais produit dès 1969, une structure gonflable, révélatrice de toute sa réflexion à venir sur la matérialité. Son intérêt pour les lieux grandit. Peu après, Pierre Cardin lui propose carrément un poste de directeur artistique dans sa maison d’édition. À cette époque, il commencera à concevoir des objets, et en 1976, le designer franchir un nouveau pas, en décorant la boite de nuit « La Main Bleue » à Montreuil. Le projet fait grand bruit, car l’attention portée par Starck sur un lieu assez excentré, propose une nouvelle définition des lieux, dits « respectables ».

Par la suite, Philippe Starck poursuit dans cette lancée des lieux festifs et s’attèle au mythique club des « Bains Douches » à Paris, et signe le « Starck Club » à Dallas. À cette époque, il  fonde sa première société de design industriel : Starck Product. Le designer développe des collaborations prestigieuses, avec des artistes et des éditeurs internationaux. L’originalité de Starck s’affirme, avec une ligne claire : créer des produits révolutionnaires dans leur esthétique, mais qui seraient vendus à des prix accessibles, dans des lieux populaires.

L’année 1983 marquera le grand boom de notoriété de Philippe Starck, aux yeux du grand public. François Mitterand alors président, le choisit (sur conseil du ministre de la culture), pour décorer les appartements privés de l’Elysée. Cette décision valorise le design comme un art à part entière, et propulse Philippe Starck vers une renommée internationale. Ce succès se poursuivra l’année suivante, avec la création du Café Costes, dans lequel se précipites les célébrités du monde entier. Les codes du café parisien sont repensés, avec une élégance nouvelle, le style Starck atteint son apogée.

Le succès est au rendez-vous, Philippe Starck développe des meubles de qualité, mais au prix accessible, et la Chaise Louis Ghost de Kartell (datant de 2000) se vend par exemple à plus d’un million d’exemplaires. Cette chaise devient un symbole de son travail sur la dématérialisation : « peu de matière pour plus d’intelligence », explique t’il. Son idée du design pour tous, le conduit à explorer la brosse à dent, les couteaux de cuisine, le disque dur, la lampe, le casque audio, et même la carte Navigo, qu’il dessine en 2011. Dès 2002, Philippe Starck s’était déjà associé avec l’enseigne américaine Target, pour concevoir soixante objets du quotidien, réinventés, et vendus à « leur juste prix ». 

Toutefois, après avoir multiplié les succès, et fait de son style une référence sur le marché international, Philippe Starck se voit également confier des projets très prestigieux. En 1992, notamment, Philippe Starck dessine la vasque et la flamme olympique des Jeux olympiques d’hiver à Albertville. Dès 1989, il imagine des immeubles au Japon

En France, Philippe Starck s’attaque à l’extension de l’École Nationale Supérieure des arts décoratifs (ENSAD) à Paris, et entame rapidement une série de commandes pour des projets d’hôtels. Dès les années 1980, Philippe Starck s’investit en effet dans des conceptions partout à travers le monde : le Royalton, puis le Hudson à New York, le Delano à Miami, le Mondrian à Los Angeles, ou encore le Saint Martin’s Lane et le Sanderson à Londres, en sont quelques exemples. Là encore, le projet de Starck semble être de démocratiser des hôtels « de design et de qualité ». Philippe Starck développe toutefois dans les années 2000, une nouvelle chaîne d’hôtels de luxe, avec l’entrepreneur Sam Nazarian. Objectif : renouveler les codes de ce secteur, et proposer une interprétation singulière. Toutes ces expériences mèneront Philippe Starck à récolter en 2005, le prix du meilleur hôtel de l’année pour l’hôtel Faena de Buenos Aires, ouvert l’année précédente. Une distinction, rapidement suivi d’une deuxième : le designer reçoit un prix du Condé Nast Traveller pour son ambiance et son design.

À Paris, Philippe Starck s’attaquera ensuite à l’hôtellerie de luxe, en repensant le Meurice en 2008, puis le Royal Monceau en 2010. Huit ans plus tard, le designer ouvrira un nouvel hôtel dans le 16ème arrondissement de Paris, Le Brach, dans un ancien centre de tri postal des années 1970.

Philippe Starck s’est imposé comme l’un des designers les plus touche-à-tout de sa profession, en prônant depuis le début de sa carrière, une véritable conscience éthique et écologique. Pour celui qui a même fondé sa propre compagnie d’aliments biologiques, le concept d’écologie démocratique s’est imposé comme une nécessité. Philippe Starck a ainsi œuvré pour rendre l’écologie accessibles à tous, en proposant par exemple des éoliennes personnelles ou en pensant des bateaux solaires et des véhicules à hydrogène.

En 2019, également, Philippe Starck à tenter le pari d’éviter le cuir pour le mobilier, pourtant choix évident, pour penser une gamme en cuir de pomme. Cette même année, il créé d’autre part « Smart Wood » pour Kartell, une collection de sièges réalisés avec le moins de matière possible, grâce à une technique de moulage de résidus de bois.
Une vision éthique, qui a pour utopie, une planète plus égalitaire, et qui a donné lieu à des projets peu conventionnels. Cette vigilance pour les thématiques écologiques a été véritablement visionnaire, de la part de Philippe Starck, qui a ensuite pleinement affiché son désir de proposer une décroissance positive.

Aujourd’hui, ses créations sont exposées dans les collections de musées européens et américains, notamment au musée national d’art moderne, au musée des arts décoratifs de Paris, au MoMA, au Brooklyn Museum de New York, au Vitra Design Museum de Bâle, et au Victoria and Albert Museum de Londres. En 2011, plus de 660 de ses oeuvres figuraient dans les collections publiques françaises. Vous ne manquerez pas de retrouvez et de pouvoir acheter des dizaines de ses réalisation sur Oralto. Il est incontournable et nous nous sommes fans. Il est parfois contesté mais il serait malvenu de critiquer l'un de ceux qui a le plus révolutionné notre métier et le design contemporain. Cela personne ne peut le contester.


Qui sommes-nous ?

 

Notre histoire et nos valeurs

Entreprise familiale depuis 3 générations, Oralto est aujourd'hui reconnue dans sa région comme une référence pour le conseil et la vente de mobilier et de luminaires contemporains.

Oralto c’est : 1 site internet de vente de mobilier et de luminaires depuis 2005 + 2 boutiques sur Saint-Etienne depuis 2006. Notre force : la proximité avec nos clients. Plusieurs milliers de clients fidèles nous font confiance.

Notre Shop Internet : une large gamme maitrisée de produits design de qualité pour la maison. Une sélection rigoureuse de fabricants leaders.

Toutes les grandes marques (Kartell, Artemide, fatboy, Foscarini, Flos...) que nous distribuons sont détentrices des droits originaux de fabrication et de commercialisation des créations des designers. Nous défendons les valeurs de l’ameublement de qualité et ne proposons que des créations originales de designers de renommée internationale.   

 


Nos prestations

  •  Distribution des créations des plus grands noms du design
  • Garantie d’acheter un produit original et certifié
  • Frais de transport offerts en France peu importe le montant de commande
  • Satisfait ou remboursé sous 14 jours
  • Interlocuteur unique de grande expérience pour vous conseiller
  • Stock contrôlé
  • Paiement 100% sécurisé selon les protocoles bancaires les plus récents
  • Possibilité de paiement par CB en 3X sans frais sans minimum de commande
  • "Click and Collect" dans nos boutiques        

Tél : 04 77 25 84 39

Email : service.client@oralto.com


Nos coordonnées

2 magasins à Saint-Etienne

 

Oralto Mobilier : 6 place Chavanelle
Kartell : 31 place Chavanelle 

Un seul numéro : 04 77 25 84 39

Horaires d'ouverture : mardi au samedi

10h-12h et 14h-19h

Nous retrouver sur ...
Nous contacter